vendredi 1 avril 2011

Gestion halieutique, malhonnêteté intellectuelle, et chapeaux à plumes...

Juste un petit mot... une sorte de droit de réponse pour faire suite à une interview en ligne sur le blog de Nicolas Caraty : Interview de Frédéric Serre

On peut y lire, entre autres considérations halieutiques plus ou moins sérieuses, une attaque à peine déguisée de nos gestionnaires, "du Sud-Ouest" dans le texte, mais le bonhomme pense tellement fort "Haute-Garonne"...

"il y a malheureusement certains responsables, du sud-ouest de la France en particulier, qui sont particulièrement rétifs à ces mesures. Ils restent arc-boutés sur le sacro-saint principe de la simplification à l’extrême de la réglementation comme dogme pour gérer la pêche. C’est le système actuel qui a conduit l’an dernier à une baisse de 10% des effectifs des pêcheurs."

Il est inutile de discuter les idées tant la malhonnêteté intellectuelle est de mise dans ce genre de situtation, mais sur les chiffres, c'est une autre histoire...

Des chiffres donc, en voilà : Entre 2009 et 2010, seuls deux départements français ont connu une hausse de leurs ventes de cartes personne majeure. Il s'agit du Territoire de Belfort et de... la Haute-Garonne. Marrant...

Un autre ? Allez ! Sur cette même période, le département de l'Aude, qui pour mémoire est le dernier à avoir interdit l'utilisation de l'asticot sur la rivière Aude il y a maintenant 2 ans -interdiction si chère à nos amis chapeaux à plumes- a connu une belle chute de vente de ces mêmes cartes : plus de 20% de pertes ! Le record Français !!! Pour poursuivre dans la mauvaise foi (tellement facile à anticiper), nos amis mettrons volontiers cette baisse sur le compte de la participation du département à la vente de cartes par internet. Il suffit alors de regarder les chiffres des Pyrénées-Orientales, dans la moyenne nationale des 10% de perte évoquée par Frédéric Serre dans son interview, pour comprendre que l'explication est ailleurs...

Tout ça commence à devenir franchement pénible. Que des mecs, par absence de connaissances, fassent des topos foireux sur des logiques tout aussi foireuses en matière de gestion halieutique, passe encore... les gens limités ont toujours existé et ils existeront toujours. Mais que des mecs parfaitement conscients de l'absurdité des propos qu'ils tiennent fassent semblant, depuis des années, de ne pas comprendre, ça me flingue.
C'est quand même honteux de voir depuis des plombes les mêmes mecs qui veulent encore et toujours serrer la vis, sous couverts d'arguments pseudo-écologiques à côté de la plaque, dans un seul est unique but : éloigner de l'eau tout ce qui a de la terre sous les ongles, pour avoir des poissons plus gros et plus gobeurs, sans que ça n'ait la moindre influence sur la santé des populations de truites...
Et que dire lorqu'ils tombent finalement le masque -là je parle des chefs de file, les autres en sont encore aux vieilles considérations pseudo écolo- pour finalement admettre que tout ça n'est qu'halieutisme, mais qu'il faut tout de même satisfaire leurs demandes avec des proportions de linéaire 20 fois supérieures à la proportion que représente leurs effectifs ? Y'a un smiley très bien sur Gobages pour exprimer ce que je ressens de plus en plus souvent : un petit truc jaune qui vomit...


Allez, pour terminer sur un truc plus positif, je vous mets une fille avec une truite prise au ver de terre, et je vous laisse, j'ai un panier en osier à remplir avec des poissons de 18.5...



A+
Matt

6 commentaires:

Lacalme a dit…

Ahlalala assez navrant ce constat Mr Serre...Sinon Matt, sérieux 18,5...t'exagères c'est trop..je préfères les garder a 15..la elles croustillent mieux pour l'apéro ;)

Anonyme a dit…

l'Ariège a été aussi avec le département de l'Aude , précurseurs des permis sur internet.
elle a aussi eu une baisse significative en 2010, pourtant elle n'a pas supprimé l'emploi de l'asticot.
certains aiment quand cela croustille , une nouvelle friteuse avec un panier à mailles très fines vient de sortir qui ne devrait pas laisser passer les asticots.....
bon apéro

Matt a dit…

Anonyme... :)
Des chiffres peut-être ? Etant donné qu'il est difficile d'avoir deux records, l'Aude reste devant, désolé.
Ensuite, au lieu de faire des raccourcis faciles, il me semble judicieux de prendre en compte des paramètres démographiques : le nombre d'h/km² est deux fois inférieur en Ariège. Nous avons donc là un département très rural (deux fois plus, donc), relativement reculé, et pour lequel l'utilisation d'internet pose des problèmes... oui.
Et malgré ça, l'Ariège reste derrière en terme de perte de vente de cartes. Marrant hein...

Nicolas CARATY a dit…

Yop ! Trop marrant internet ! Je cherche une tof de moi et je tombe sur une jolie fario avec une non moins jolie demoiselle ... alors je clique ... et je tombe sur ton article.

Tu sors un peu une phrase de son contexte là ! Je pense que Frédéric Serre parle de la gestion double maille ou fenêtre de capture si tu relis l'interview.

Nicolas.

Matt a dit…

Salut,

J'ai plus tout en tête, mais je mets un lien vers l'interview, le contexte est simple à replacer...
Pour le reste, tu sais comme moi à quel point la mauvaise foi fait partie du jeu auquel toutes les parties s'adonnent depuis des plombes, c'est pas une insulte, c'est juste marrant de le souligner quand c'est trop gros. Du coup, même si j'ai fait une petite erreur d'interprétation, on m'en voudra pas trop... enfin j'espère... :)

J'ai de moins en moins d'estime pour les intégristes du toc et des paniers, et de plus en plus pour les moucheurs dans leur ensemble, ce qui m'emmène à une sorte de point d'équilibre entre les deux, et comme je m'y sens pas mal, je compte bien y rester un moment :)

Bravo pour ton blog, que je lis (comme tu peux le voir !) de temps en temps avec plaisir !

A+
Matt

Nicolas a dit…

Cool Matt ! Au plaisir de se voir un jour sur les berges de nos rivières pyrénéennes.

Nicolas.