lundi 10 juin 2013

Suède 2013 !

Des mois à attendre et à trouver le temps loooonnng... puis une semaine qui passe à une allure incroyable, et voilà, c'est déjà fini. Je suis au bureau, dans la grisaille toulousaine, à la même place qu'il y a dix jours. C'est presque comme si ce léger mal de terre le soir, ce soleil, cet épuisement parfois, ces super moments avec de super potes et tout le reste n'avait pas existé...
Heureusement, je peux sentir la peau craquelée de mon nez ou regarder l'état déplorable de mes mains pour avoir la confirmation que ça s'est bien passé.

Cette fois, nous sommes partis à huit. Il y avait Pierrot, David, Thierry, Fab, le Président, Nestor, la miss et moi. Vendredi dernier, une soirée pizza chez Pierrot avec des épisodes de Mordus de la Pêche, une vidéo de Eastern Rises, et même un des vieux films d'Olivier Plasseraud (bon ok, pour n'impliquer personne, je me dois de préciser que j'ai regardé celle là tout seul, une fois que tout le monde dormait), puis un réveil qui sonne à peine une grosse heure plus tard... c'est parti !



Tout se passe bien durant le voyage, on pionce comme des sacs dans l'avion, les bagages et les voitures sont rapidement récupérés, les quatre heures de route avalées de mains de maîtres par Pierrot et Nestor au volant des gros breaks Volvo remplis ras la gueule...



 ...et à notre arrivée dans l'après midi, les chalets sont prêts, les batteries des élecs en charges, les cartes sur la table, et le responsable qui nous accueille d'une grande gentillesse. Tout est nickel.

Quelques courses pour la semaine en compagnie de Pierrot et le Président au supermarché du coin pendant que Thierry, David et la miss sautent dans un bateau à l'arrache pour prendre la température. Nous tombons sur de la bouffe plutôt familière et faisons le plein, tandis que les autres tombent sur un poisson au stick (la miss), un beau brochet de 87 (Thierry), et un aspe surprise de 80 au Stick Shadd (David). Ca s'annonce vraiment bien !


Inutile de détailler le reste de la semaine minute par minute. Dans les grandes lignes, le matin a parfois été bon, le soir quasiment toujours, et le milieu de journée demandait de vraiment besogner pour arracher du poisson.
A ma surprise, beaucoup de poisson de taille très correcte ont été pris dans très peu d'eau, au milieu des roselières pendant les pics d'activité. Devant ces mêmes roselières, la pêche était un peu plus aléatoire, mais parfois payante, notament avec de gros leurres...
En ce qui concerne les pêches profondes, qui constituaient certainement un début de solution en milieu de journée, inutile d'y aller par quatre chemins : on est clairement mauvais. Quelques touches au Divinator méthode Alexandre, une ou deux au Flat Shadd, sur des poissons repérés au sondeur sous des grosses boules de blancs, mais globalement, nous avons fait preuve d'une inefficacité impressionante. La gratte lente avec des gros shads n'a pas déclenché une seule touche de la semaine, malgré notre insistance, parfois sur des plages de plusieurs heures.
Tous les poissons pris dans plus de 6 ou 7m ont été interceptés au petit bonheur la chance, en pêchant des continuités de pointes rocheuses ou des cassures nettes, le plus souvent entre deux eaux. Aucune leçon ni gloire à en tirer, juste le constat de notre impuissance.

Il s'agit là du gros point noir de la semaine, mais les sources de satisfaction sont nombreuses. De très beaux poissons avec des vraies gueules, une taille moyenne plutôt élevée, des poissons métrés ou presque pour tout le monde...
Du côté de notre bateau en particulier, j'avais envie de faire un joli poisson qui dépasserait un peu mon petit 104, et surtout que la miss claque enfin un beau brochet bien métré. Les deux objectifs ont été remplis. Lenka qui comme toujours mérite vraiment en pêchant avec un mental énorme a tardé à le rentrer, mais il a fini par arriver. Un splendide 109 pris en subsurface au Salmo Pike 16F (ce leurre pourri nous a fait prendre une poignée de beaux poissons, probablement parce qu'ils ne se déplaçaient pas dans les roselières pour gober des ablettes) :




Oui, j'avais un peu faim... pardon.




En bonus, j'ai droit le dernier jour à un Aspe de 85 qui a totalement avalé mon Cascabel, au dessus de 10m d'eau, alors que les deux autres poissons du séjour (80 x2) ont été pris au bord, dans les cailloux et très peu de flotte. Pas de gloire non plus, mais il s'agit d'un sacré poisson, vraiment large, qui donne le sourire :



Il est utile de préciser que David a encore une fois survolé la pêche, et que même s'il s'est heurté aux mêmes difficultés que nous sur les pêches profondes, pour tout le reste, ce mec a un sixième sens pour lancer ses leurres sur les poissons, même quand ils sont dispersés et que le spot est immense. C'est en toute logique qu'il monte au bateau un super poisson de 117, au dernier Sride Oikawa du monde :



Un chouette album sur ce coup, enfin je trouve... quelques trucs autres que des poissons, quelques tofs compréhensibles uniquement pour les initiés aussi, mais assez peu en fait, et quelques images piquées aux autres : Album Picasa du séjour !!

Et puis un petit lien vers le report, beaucoup plus court, mais aussi beaucoup plus marrant, de Pierrot.


Pour résumer, une bonne éclate, des résultats satisfaisants du point de vue de la taille des poissons même si l'on aurait espéré prendre un peu plus de sujets dans la tranche 75-85, une organisation et des moments au top grâce à des mecs énormes, et une grosse prise de conscience sur deux points que je dois impérativement améliorer à l'avenir : la compréhension de ce qu'il se passe dans le secteur des 10m, et le travail que je dois fournir au niveau mental pour être un peu plus supportable pour mon co-angler dans les moments où les touches sont un peu trop espacées à mon goût...


Sinon, j'attends toujours ma valise, qui doit se promener quelque part entre la Suède et l'Allemagne... pffff...

A+
Matt

6 commentaires:

Quentin a dit…

Yaï ! jolis tout ça ...

Oui la pêche profonde en début de saison est rarement productive même quand on trouve les poissons. Me concernant je pense que c'est pour une raison bien simple : ça caille la dessous. La couche d'eau chaude à cette époque est mince et tout ce qui se trouve au dessous est au frais. Le fourrage est engourdi, les brocs n'ont pas besoins de courir pour les attraper et digèrent lentement. Bref, c'est souvent plus productif au dessus.

Enfin ... en tout cas pour moi. ;)

Anonyme a dit…

Cool :)

Oui, la différence de température que tu évoques, on l'a vue sur les gros coups de vent où à un même endroit l'eau a perdu 7 ou 8° avec le brassage, avant de retrouver la température de départ par la suite. Et effectivement, ça a été des no pike's land pendant ces moments...

Du coup, c'est hyper frustrant. Tu t'épuises pendant les périodes d'inactivité de milieu de journée pour arracher un poisson au petit bonheur la chance (que ce soit profond ou pas d'ailleurs, c'est la même)... ou alors on comprend vraiment pas...
Du coup, on aurait vraiment du couper les journées en deux pour pouvoir se lever plus tôt et prendre un peu plus le pic du matin (on commençait à pêcher sur le pente descendante je pense), mais ça on l'a compris trop tard...

Enfin bref, capacité d'adaptation pas au top... c'est difficile quand tu arrives avec zéro données, mais on aurait pu être un peu meilleurs quand même :)

Anonyme a dit…

bravo jolie séjour
une semaine aprés vous et 40 km plus u nord pas un broc sur les bordures sinon des 50 et peu actif on finit ,le dernier jour par faire une belle sortie avec 10 broc 75 95 traine et shad en vertical sur une fosse de 10 à 15 m mais en stationaire à 3/4 m Va comprendre charles ...
Sinon j'ai trouvé le biotope trés différents de ce que l'on a connu :trés peu de roseliere , du minéral et des tonnes de bois dans l'eau sur les berges .Je reste dans le doute quand à a rélle densité en broc de ces lacs

a plus
henri

Anonyme a dit…

Salut Henri-Louis,

Chouette d’avoir de tes nouvelles !! :)

J’ai lu le petit retour que tu as fait sur Carnavenir.
Concernant l’endroit où nous étions, je ne sais pas si nous sommes plutôt pas mal tombés, ou si la population de jolis poissons est vraiment bonne. Difficile de se faire une idée sans autres retours à d’autres périodes, mais vu que c’était pas non plus la folie furieuse, avec des plages de 5 ou 6h sans touche parfois, je me dis que la population doit pas être si mauvaise que ça et que les conditions étaient juste normales pour un début de saison (assez moyen globalement, avec des pics d’activité importants).

Votre lac était de taille plus modeste, non ?

En tout cas, un grand merci pour nous avoir mis le pied à l’étrier de ce super truc que sont les voyages de pêche… et qui sait, peut-être que l’occase se présentera d’en partager un nouveau ;)

Matt

Anonyme a dit…

oui le lac était plus petit que le votre mais on avait accès à 4 lacs (avec barques ) sur un rayon de 3 à 10 km et on a fait l'erreur du débutant tenter sa chance en changeant de lac les 4 premiers jours .... Alors que m^me le plus petit était à peine explorable sur un jour .... Bref des nuls

sinon la question que je me pose est tout de même de savoir si ces lacs "remplis" de bois morts ( sapin et pin essentiellement) ne sont pas + acide en pH et donc moins profitables au becs et d'ailleurs au roselière aussi ???? En particulier déséquilibre probable car pas ou trés peu ( 1 /2 sur la semaine ) de bec de moins de 50 ??
henri- louis

Anonyme a dit…

L'erreur du débutant, on l'aurait faite de la même manière, même en sachant que c'est une erreur... c'est juste humain :)

C'est peut-être ces bois qui posent problème du coup. Sur notre lac, il n'y en avait pas (ou très peu). Assez peu de roselières également, mais c'étais plus une question de configs, avec des tombants plutôt rapides.
Pour la question du Ph, c'est beaucoup trop poussé pour moi, mais c'est éventuellement une question à creuser...
Et pour l'anomalie dans la pyramide, comme on pêche globalement avec des leurres plutôt gros, on a pas une très grosse visibilité sur les moins de 50... en revanche on a trouvé qu'il y avait un vrai trou au niveau des 65-80.

Quoi qu'il en soit, je te sens pas motivé pour retourner au même endroit !! :)