samedi 24 juillet 2010

Introgression, quand tu nous tiens...



Une fois de plus, une nouvelle piste -une vraie, une scientifique, pas une qui sort du PMU du coin...- qui pourrait nous emmener à penser que les taux d'introgression de souches domestiques sur les populations de farios de notre beau pays ne sont pas si élevés que voudraient le faire croire certains alarmistes zélés, pour des raisons qui me sont -et qui resteront certainement- obscures...

Un département qui n'est pas des plus montagneux, et pourtant... pourtant... des résultats extraordinaires (ou pas tant que ça justement ?) révélés par les analyses génétiques lancées par la fédé07, avec des taux d'introgression d'une faiblesse déconcertante, même pour les secteurs où des craintes avaient été exprimées au début des études, que ce soit côté atlantique, ou côté méditéranéen.

L'étude en question :

http://www.peche-ardeche.com/telechargement/genetique02_055810.pdf

Il reste de bien beaux jours à nos farios, n'en déplaise aux aigris, et les conneries -massives à côté de celles toujours d'actualité aujourd'hui- d'hier n'ayant fort heureusement eu qu'un impact minime, il appartient aux gestionnaires actuels de continuer, avec les outils dont ils disposent, le boulot entamé pour la préservation de ces patrimoines qui vallent de l'or.

A+

3 commentaires:

cristinator a dit…

y'a plus de truites autochtones il l'a dit le grand JFB !!!

Benjamin a dit…

Arrête d'écrire des articles de merde et montre nous du poiscail un peu l'hirsute :-D

Matthieu a dit…

C'est ta maman qui m'inspire...